Zone de Protection Spéciale "Massif Vosgien"

Description :

Situé dans la partie ouest du massif vosgien, le site Natura 2000 "ZPS Massif Vosgien" s’étend sur 26 387 ha et concerne 85 bans communaux du département des Vosges. Ce site éclaté couvre principalement des milieux forestiers qui s'étagent entre 450 et 1250 mètres d'altitude depuis la hêtraie-sapinière jusqu'à la hêtraie d'altitude. D'autres milieux occupent des surfaces plus réduites : les tourbières acides et les hautes chaumes. La désignation de la zone est justifiée par la présence de neuf espèces de l’annexe I de la Directive 79/409/CEE dite « directive oiseaux » : le Faucon pèlerin, la Gélinotte des bois, le Grand Tétras, le Grand-duc d'Europe, la Chouette de Tengmalm, la Chevêchette d’Europe, le Pic noir, le Pic cendré et localement la Pie-grièche écorcheur. Le périmètre a été délimité en tenant compte de l’aire de répartition historique (1975) du Grand Tétras, espèce phare du site Natura 2000.

 

Une concertation locale sectorielle :

Afin de permettre une concertation locale la plus proche des enjeux locaux, des groupes de concertation ont été formés. Ils regroupent les acteurs concernés par les 12 secteurs du site Natura 2000 (élus, propriétaires, gestionnaires de l'espace, gestionnaires des activités de loisirs, ...).

 

Téléchargez les cartes précises de chaque secteur :

(Cliquer sur les secteurs)
Carte secteursHérival - Val d'AjolFossardGéhantLongegoutteGérardmer - NoiregoutteVentronHohneck - La BresseSaint Maurice - Bussang - NordSaint Maurice - Bussang - SudHaute-MeurtheVologneTanet - Gazon du FaingLa Croix aux Mines - LubineChampRambervillersPlaine - Rabodeau - EstPlaine - Rabodeau - Ouest

 

En cliquant sur les titres suivants, accéder à nos documents en ligne :

  1. Document d'objectifs validé par le 3 octobre 2011

  2. Charte Natura 2000

  3. Cahiers des charges des contrats Natura 2000 du site

 

A ce jour, 18 contrats Natura 2000 ont été réalisés sur la ZPS "Massif Vosgien" durant la période allant de l'année 2012 à 2018 comprise. Ils ont permis de préserver ou bien d'améliorer les habitats de nos espèces d'intérêt communautaire et de mobiliser des financements publics pour la conservation de la biodiversité (notamment européen via le FEADER) au profit de notre territoire :

  •  8 îlots favorisant le développement de bois sénescents pour une surface totale de 151,32 hectares (dont 64,35 % en forêt domaniale), soit 610 681 € ;

  • 10 opérations de travaux forestiers d'amélioration de l'habitat pour une surface globale de 21,85 hectares en forêts communales, soit 46 584 €.

Nous remercions les 12 premières communes pour leur contractualisation et leur implication dans la préservation de nos espèces d'oiseaux : Basse-sur-le-Rupt, Bussang, Dommartin-lès-Remiremont, Ferdrupt, Grange-sur-Vologne, Le Ménil, Le Thillot, Le Tholy, Remiremont, Saint-AméTendon et Ventron pour les forêts communales et l'ONF pour les contrats Natura 2000 en forêts domaniales et enfin le GTV pour le suivi.

Nous espérons associer à cette liste beaucoup d'autres communes à l'avenir ...  

En 2019, 3 contrats sont actuellement en cours d'instruction (60 422 €) : 1 îlot de sénescence sur la commune de Biffontaine et 2 opérations de travaux à Ventron et Cornimont.

En 2020, nous venons tout juste de déposer un contrat d'îlot de sénescence à la DDT 88 sur la commune de Saint-Dié des Vosges (34 674 €).

 

Exemple de travaux en sous-étage forestier pour l'amélioration de l'habitat :

Objectifs : optimiser les effets de lisières, élargir les zones ouvertes, favoriser le développement des strates herbacées et arbustives (alimentation et camouflage) en ouvrant le peuplement mais également privilégier la présence d'une diversité d'essences notamment le mélange du sapin et hêtre avec des fruitiers (ex : sorbier des oiseleurs, …) tout en étant attentif à la conservation des arbres bas branchus et de zones de bouquets denses (zones refuges).

AVANT

APRES

 

 Exemple d'îlot favorisant le développement de bois sénescents :

  • Finalité : conservation des gros à très gros arbres et du bois mort, tous deux favorables à la biodiversité.

  • Objectif : augmenter le nombre d’arbres ayant dépassés le diamètre d’exploitabilité, voire dépérissant ainsi que les arbres à cavités.

 

La phase de sénescence des forêts est caractérisée par trois étapes :

Une étape d’installation des espèces cavicoles (espèces primaires comme les pics, secondaires comme les chouettes, les chiroptères arboricoles) ;

Puis un processus progressif de recyclage du bois mort par des organismes saproxyliques (insectes et champignons spécialisés) ;

Au final, une phase de décomposition (détritivores incorporant au sol les particules ligneuses décomposées dans un processus d’humification).

  

  

  Chiffres clés de l'animation du site en 2018 et 2019

  • Outils contractuels d'amélioration et de gestion durable des habitats :

3 contrats déposés (1 îlot + 2 opérations de travaux forestiers) et 4 contrats réalisés (3 îlots et 1 opération de travaux forestiers).

3 contrats déposés (1 îlot + 2 opérations de travaux forestiers) et 3 contratsréalisés (1 îlots et 2 opérations de travaux forestiers).

 

1 signature de la charte Natura 2000 pour une durée de 5 ans fixant des engagements pour une gestion durable des habitat par l'ONF en forêt domaniale sur une surface de plus de 16 400 ha (renouvellement) soit plus de 58,5 % de la surface de la ZPS.

  • Actions de lutte contre les dérangements pour une amélioration de la quiétude pour les espèces sensibles :

57 avis émis sur des manifestations afin de réduire les impacts éventuels pour les espèces sensibles (tracé, organisation, ...) sur quasiment 200 avis donnés à l'échelle du PNR BV dans le cadre de la MISEN et 40 en 2019

Suivis de 6 et de 5 projets d'aménagements et de gestion soumis à évaluation des incidences Natura 2000 (EIN).

Financement de plus de 10 000 pour 17 jours de surveillance (réalisés par l'ONF).

Financement de plus de 4 500  d'opérations d'obstructions de passages illégaux : abattages d'arbres, mise en place de barrières et signalétique (propositions du GTV et réalisations ONF).

1 journée de médiation de la Nature.

1 + 1 tournées de surveillance (APPB) avec la DDT des Vosges.

 

  • Sensibilisation et communication :

Financement de 20 et de 30 animations scolaires réalisées par ETC...TERRA, le CPIE des Hautes Vosges et la Maison de la Nature des Vosges Saônoises (~ 400 écoliers et 30 classes sensibilisés aux besoins de quiétude de la faune sauvage) => soit 1880 élèves depuis 2016 sur la ZPS 88.

5 et 5 interventions auprès de groupes d'étudiants pour partie en collaboration étroite avec le GTV et l'ONF (AgroParisTech, Université de Lorraine, Lycée agricole et forestier de Mirecourt, Club Vosgiens, CFAAF de Mirecourt, ENSAT de Toulouse, ...).

Réalisation d'1 évènementiel grand public à Ban-de-Laveline : la forêt → Quel refuge pour la Nature ? Quel projet pour les Hommes ? et 4 animations Grand public (semaine du paysage, semaine européenne, ...).

  • Connaissance et veille territorriale :

13 et 21 jours de terrain consacrés au suivi des espèces (Grand Tétras, Faucon pèlerin, chiroptères, réseau loup/lynx ...) et des milieux naturels (cartographie, PSDRF, phytosociologie, dendro-microhabitats ...) et de la fréquentation du site. 

  • Gouvernance :

Organisation d'1 comité de pilotage (COPIL).

  

Pour en savoir plus : 

 

  Natura 2000, ZPS Massif Vosgien, Sylvain DANIELO

 

 

 Le Grand Tétras est une espèce emblématique du massif vosgien.

’Cette espèce parapluie utlise une mosaïque d'habitats tout au long de son cycle de vie (zone forestières claires tapissées de myrtilles, zones refuges en hiver, des milieux ouverts lors de la période de reproduction, les lisières, ...).

Le Grand Tétras est très exigeant concernant la qualité de son habitat sur de vastes étendues dont l'une de ces composantes est la tranquillité.

Toute action en sa faveur profite à la biodiversité forestière dans son ensemble : Gélinotte des bois, la Chouette de Tengmalm, le Pic noir, la Chevêchette d’Europe, ...

Lien vers des vidéos de Grand Tétras : https://macaulaylibrary.org/asset/201528001

 

Chant du Grand Tétras :

 

 

 

 

LIFE 2010.2013 :

Des forêts pour le Grand Tétras

LIFE des forêts pour le Grand Tétras

  • Bénéficiaire - coordinateur : Région Lorraine
  • Bénéficiaires associés : Région Alsace, Parc naturel régional des Ballons des Vosges, Groupe Tétras Vosges.
  • Appui technique et scientifique : ONF, CRPF, ONCFS, CSL (CEN Lorraine).
  • Appui administratif et financier : DREALs des 3 régions concernées (Lorraine, Alsace, Franche-Comté) + Commissariat du Massif des Vosges.

 

Budget 2 629 853 Euros

Financeurs : 50% UE, 25% Région Lorraine, 14% Région Alsace, 4% DREAL, 4% Commissariat du Massif des Vosges, 3% PNR des Ballons des Vosges, - 1% GTV.

 

Actions réalisées :

  • 481,34 ha d'îlots de vieillissement en Lorraine (dont 27,96 financés par Natura 2000)
  • 321,84 ha d'îlots de vieillissement en Alsace (dont 145 ha financés par Natura 2000)
  • 10 barrières + 8 panneaux réglementaires + 2 sentiers débalisés + déviation du GR 532 sur le Taennchel avec mise en place d'un APPB
  • étude génétique (LIFE 2010-2011, 2012-2013 dans le cadre des programmations ZPS Massif Vosgien et Hautes Vosges + post LIFE récolte d'échantillons via financements Natura 2000 jusqu'en 2017)
  • étude ethnosociologique sur le forêt, le Grand Tétras et les pratiques sociales
  • étude sur la valorisation des gros bois
  • sessions de formation martelloscope
  • animations scolaires, évènementiels
  • guide de sylviculture
  • suivi de la population du massif
  • actions de communication (site internet, brochures, panneaux pédagogiques, CD-ROM, ...)

 

Pour en savoir plus : 

https://ec.europa.eu/environment/life/project/Projects/index.cfm?fuseaction=home.showFile&rep=file&fil=LIFE08_NAT_F_000474_LAYMAN.pdf

https://ec.europa.eu/environment/life/project/Projects/index.cfm?fuseaction=home.showFile&rep=file&fil=TETRAS_news1_FR.pdf

 

+

  • Travaux FIBRE financés par le Ministère de l'écologie en 2013 - 2014 (280 ha) / en complément du LIFE

 

 

 Stratégie nationale 2012-2021

Stratégie nationale en faveur du Grand Tétras

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/PNA_Grand-tetras_2012-2021.pdf

 

 

  Déclinaison Vosges-Jura 2018-2022 du Plan National d'Actions en faveur du Grand Tétras

 Lien vers la page de présentation des actions en faveur du Grand Tétras du site internet de la DREAL Grand Est : 

http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/actions-en-faveur-du-...

 

 Lien vers la page de la déclinaison "Vosges et Jura" du Plan National d'Actions en faveur du Grand Tétras :

www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/declinaison-jura-vosges-du-p...

 

  

  Lien vers les actes du séminaire du 13 novembre 2018 "Avenir du Grand Tétras dans le massif des Vosges" : 

seminaire_grand_tetras_13.11.2018.pdf

   

 

ZPS Massif Vosgien Grand tétras Massif des Vosges Natura 2000 PNRBV

Lien vers le site internet du programme du Parc :

 www.quietudeattitude.fr

Aujourd'hui, nous sommes nombreux à utiliser la nature à l'occasion de nos loisirs. Cet usage s'ajoute aux activités professionnelles qui existent de longue date.

Il est important de concilier ces usages afin de partager un espace limité, dans le respect des besoins de chacun, homme et faune sauvage.

Le programme « Quiétude attitude » a pour objet de faire connaître auprès d’un large public la localisation de zones de quiétude.

Il promeut les bons réflexes à adopter dans la nature pour préserver le calme nécessaire à la faune pour survivre.

 

 

Depuis 2005, 119 contrats Natura 2000 ont été contractualisés en 2019 sur les sites Natura 2000 gérés par le Parc naturel régional des Ballons des Vosges : environ 940 hectares (ha)

dont, pour les seuls contrats à composante forestière, 667 ha d'îlots favorisant le développement de bois sénescent (450 ha d'îlots complets et 227 ha d'îlots partiels), mais également plus de 65 ha de travaux ainsi que 4,5 ha de régénération dirigée ...

Le complément étant des contrats ni agricole ni forestier :

=> Ce sont 2 645 815 Euros, de fonds européens mobilisés pour la biodiversité de notre territoire.

Il faut y ajouter les 192,5 ha liés au déploiement pour une durée de 5 années de Mesures Agro-Environnementales sur 8 exploitations agricoles (période 2015-2020).

 

 

 

Pour en savoir plus, sur les missions et les actions principales du Parc naturel régional des Ballons des Vosges

plaquette-institutionnelle-2020.pdf 

 

Département : 88

Communes concernées : Allarmont, Arrentès-de-Corcieux, Autrey, Ban-de-Laveline, Ban-de-Sapt, Ban-sur-Meurthe-Clefcy, Barbey-Seroux, Basse-sur-le-Rupt, Beauménil, Biffontaine, Bois-de-Champ, la Bourgonce, la Bresse, Bruyères, Bussang, Celles-sur-Plaine, Champdray, la Chapelle-devant-Bruyères, Cleurie, Cornimont, la Croix-aux-Mines, Domfaing, Dommartin-lès-Remiremont, Etival-Clairefontaine, Fays, Ferdrupt, la Forge, Fraize, Fresse-sur-Moselle, Gemaingoutte, Gérardmer, Gerbamont, Gerbépal, Girmont-Val-d'Ajol, Granges-sur-Vologne, Herpelmont, Housseras, la Houssière, Jeanménil, Jussarupt, Laveline-devant-Bruyères, Lépanges-sur-Vologne, Liézey, Lubine, Lusse, Luvigny, le Ménil, Mortagne, Moussey, Moyenmoutier, Nayemont-les-Fosses, la Petite Raon, Plainfaing, Ramonchamp, Raon-l'Etape, Remiremont, Rochesson, les Rouges Eaux, Rupt-sur-Moselle, Saint-Amé, Saint-Benoît-la-Chipotte, Saint-Dié-des-Vosges, Saint-Etienne-lès-Remiremont, Saint-Léonard, Saint-Maurice-sur-Moselle, Saint-Michel-sur-Meurthe, Saint-Rémy, Sapois, le Saulcy, Saulxures-sur-Moselotte, Senones, le Syndicat, Tendon, Thiéfosse, le Thillot, le Tholy, Vagney, le Val-d'Ajol, le Valtin, Veucoux, Ventron, Vexaincourt, Vienville, Wisembach, Xonrupt-Longemer.

Superficie : 26 387 hectares

Site désigné au titre de : directive "Oiseaux"

Code européen du site : FR 4112003, désigné par arrêté ministériel le 30 juillet 2004

Avancement de la concertation
: document d'objectifs validé le 3 octobre 2011

Président du comité de pilotage : Laurent Seguin, Président du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, depuis le comité du 28 mai 2015, renouvelé le 5 décembre 2018.

Maîtrise d'ouvrage
: Parc naturel régional des Ballons des Vosges


Animateurs : 

Sylvain Danielo
s.danielo@parc-ballons-vosges.fr

Mathieu Gilleron
m.gilleron@parc-ballons-vosges.fr

Tél 03 89 77 90 20

Au sein du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, les milieux naturels jouent un rôle important pour le développement de la vie sauvage sous toutes ses formes et composent le paysage